Apprendre À Parler Aux Maghrébines Wech Wech !

Ce traitement policier est de surcroît appuyé par des unités d'exception : depuis 2008, des Unités territoriales de quartiers (UTeQ) - bientôt remplacées par les «Brigades spéciales de terrain» (BST) - s'installent dans les « quartiers sensibles », ou ZUS, zones où « comme les étrangers, les immigrés sont surreprésentés11 ». Ces traitements spéciaux tournent à l'acharnement quand on sait «la prévalence visible du contrôle au faciès pratiqué par les forces de gendarmerie en France (ainsi que par la douane) » et le fait que « les jeunes Noirs et Arabes, surtout iceux qui sont habillés de manière distinctive, sont lourdement surreprésentés chez les personnes visées par les contrôles de police12 ».

La vieille garde conteste le choix d'une «beurette» pour illustrer le thème de l'immigration. je suis choqué ainsi que ma soeur medina qui venons de lire ce que tu viens de marqué le tlemceni, c'est honteux et certainement pas digne d'un arabe et encore moins d'un musulman. Ça ne change rien au fait que ce qu'il dit est ségrégationniste pour moi. Que ce soit des pakistanaises de ville ou de campagne, cliquez sur ce lien ici maintenant on a quand même un exemple de racisme jouissant envers les femelles d'origine femme arabe dans ses propos.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *